AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Need to speak Feat Liyah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bienvenue à Cambridge,Sharlee H. Eastwood Date d'inscription : 04/02/2013
Messages : 45
Localisation : Derrière toi !
avatar

MessageSujet: Need to speak Feat Liyah    Mar 5 Fév - 17:10





Need to speak ღ



Une journée complète à cuisiner. Je n’avais rien fait d’autre de ma journée, j’étais seul dans l’appartement d’Hélias qui avait insisté que j’habite avec lui le temps de trouver quelque de mieux que ma chambre d’hôtel dont les murs étaient pas plus étroit qu’une feuille de papier A4. J’étais au courant de tout ce qui pouvait se passer chez mes voisins, qui ne restaient jamais plus longtemps qu’une heure, je me doutais bien face à quoi je me retrouvais. Je n’avais pas les moyens de m’héberger ailleurs et pour cela il fallait que je bosses, mais avec mon ventre qui continuait de prendre des petits centimètres, je n’allais pas pouvoir le cacher longtemps. La cohabitation avec Hélias n’était pas parfaite tout au contraire, j’étais sur la défensif et je m’en voulais encore de lui faire vivre cela, malgré que lui dise que tout allait bien pour lui. Sa vie allait changer par ma faute, même si il aimait y rajouter notre faute. Têtue. Je ne voulais pas le priver de sa vie, mais je ne pouvais pas le forcer à arrêter de me défendre. Il avait eu droit au portrait refait par ma faute quoi qu’il l’ait cherché en m’engueulant en étant sur les nerfs. J’étais de retour à Cambridge depuis cinq semaines maintenant et j’avais eu le plaisir de retrouver une amie que je m’étais faite à Miami après l’arrestation de mon père, le temps de préparer le procès de ce dernier, histoire de me protéger, mais le mal avait déjà été fait à cette époque. Aaliyah, elle connaissait pas mal ma vie enfin tout ce dont j’avais bien voulu lui révéler, la mort de ma mère elle le savait, mais les circonstances beaucoup moins. Accident de voiture. J’avais fait disparaître ma mère et mon père dans un accident face à un camion. Mentir c’était mal, mais si je voulais préserver ma vie et me retrouver une vie digne de ce nom, il fallait arranger la vérité. Mon père ? Il était mort pour moi, même si il ne faisait que pourrir dans une prison, je ne le portais plus dans mon cœur. Il avait tué celle qui était mon double tout en m’enlevant ma mère avec un coup de couteau en plein cœur. Il s’était vengé de moi, sa fille qui avait osé coucher avec des personnes malgré sa promesse d’être irréprochable en gardant sa virginité pour un seul homme.

Je m’étais installée sur le canapé les genoux ramenés à ma poitrine pour regarder American Wives, je repensais doucement à ma vie en Irak . J’aimais cette vie qui m’y était proposé par mon oncle, malgré que ce dernier me pousse à bout dès qu’il le pouvait. J’avais préparé des cups-cakes pour les manger seule, mais j’avais fini par changer d’avis en parlant avec Hélias. Puis cette Straw’ qui voulait savoir ce qui en était pour cette grossesse et si j’avais avorté pour ne pas en parler, non, l’enfant était toujours là, mais personne sauf Hélias et trois personnes de son entourage étaient au courant, je me voyais mal l’annoncer sur ce réseau social de toute façon. Je finis par vouloir parler à la personne que je connaissais presque depuis un an et demi malgré que je fusse là depuis cinq petites semaines. Aaliyah. Elle accepta assez rapidement de me rejoindre le temps d’habiller sa fille et d’arriver chez Hélias. J’avais hâte de la voir et lui parler de ce qui me rongeait depuis pas mal de semaine. Ma grossesse. Je savais pas où j’allais mettre les pieds, mais avorter était impossible, même quand j’en avais eu la possibilité, je ne l’avais pas fait. Je me plongeais donc dans la vie de Denise et de ses amies quand j’entendis frapper à la porte. Je me levais allant ouvrir en souriant découvrant Aaliyah qui se tenait devant. « Entres. Je t’en prie. » Je les laissais passer elle et sa fille refermant la porte derrière elles. « Comment ça va ? »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue à Cambridge,Aaliyah C. Keller Date d'inscription : 04/02/2013
Messages : 55
avatar

MessageSujet: Re: Need to speak Feat Liyah    Mar 5 Fév - 19:54





Sharlee & Aaliyah
“ Need to speak ”


Il y a des après-midis comme ça, plus calme que d’autres. Aujourd’hui, je n’ai pas de mission en vue, ni de paperasse à régler pour l’hôtel. Non, j’ai décidé de consacrer cette journée aux filles ; déposant moi-même Selena à l’école, allant la récupérer ce midi afin qu’elle ne mange pas à la cantine tout en m’occupant le reste du temps de Lilly. Pas de crèche pour elle, ce jour. Cette villa a nettement besoin d’un nettoyage de printemps et je profite que la fillette soit en train de jouer avec ses poupées pour pouvoir faire quelques tâches ménagères. Sans m’en rendre compte, Lilly me suit, un petit balai à la main afin de m’imiter. Tournant les talons, je la vois avec un grand sourire, fière de faire comme sa mère. Souriant amusée, je m’accroupis afin de me mettre à sa hauteur. « Tu aides maman ? » Cette petite n’est pas du genre à nettoyer, d’habitude, c’est plutôt Selena et elle, qui se chargent de mettre la maison sans dessus-dessous. Je ne sais pas de qui elles tiennent tout ce bordelisme.. En faite si. De moi. Je ne suis pas le genre de femme à être maniaque, ni à tout ranger à chaque fois ; je vis dans mon bordel et cela ne me dérange absolument pas ! C’est mon bordel et je m’y retrouve très bien dedans. Disons que c’est lorsque tout est rangé que j’ai plus de mal à m’y retrouver.. Bref. Tandis que Lilly se met à hocher la tête tout en souriant, je lui caresse sa joue rosée avant de lui déposer un tendre baiser sur celle-ci. Ma fille est à croquer. Il m’est impossible de lui résister ou de ne pas fondre devant sa petite bouille. Non pas qu’elle soit un modèle de sagesse, bien au contraire. Enfin, je me dis qu’à deux ans et demi, il est normal de tester les limites de sa mère, d’essayer un tas de choses et de voir jusque où maman nous laisse faire. Je suis peut-être trop cool avec elle. Sans doute plus que je ne l’ai été par le passé avec Selena. En parlant de Selly ; cette fillette me surprend de jour en jour. Bien qu’elle n’ait pas changé son fort caractère, elle est devenue beaucoup plus agréable. Fini son côté tête de mule à répétition. Aujourd’hui, elle joue les grandes sœurs auprès de Lilly, la protégeant et devenant réellement complice avec elle. J’aime les voir ensemble ; regarder Aladdin toutes les deux, les voir jouer ensemble…

Après un moment nettoyage, je finis par m’installer dans le canapé avec l’ordinateur portable, tandis que Lilly est plongée dans son dessin animé préféré. Rapidement, je parle avec Sharlee ; cette blondinette que j’ai retrouvé depuis peu après une longue absence. La jeune femme souhaite me parler de quelque chose et préfère me le dire de vive voix. Il ne m’en faut pas davantage pour lui proposer de passer chez elle. Je ne sais pas de quoi il s’agit, mais cela a l’air de lui tenir à cœur. Après lui avoir demandé un peu de temps afin de préparer Lilly et de me mettre en route, j’éteins l’ordinateur tout en regardant ma fille, assise à côté. La faire décoller d’Aladdin ne va pas être une mince affaire. Selena a eu la bonne idée de la convertir à Aladdin, et depuis, elles passent leur temps à le regarder en boucle. Il n’y a pas à dire ; je suis incollable sur le géni de la lampe et Jafar. « Tu viens chérie, on va voir une amie à maman. » Hochant la tête négativement, Lilly ne prend même pas la peine de décrocher le regard de la télé. « Non. » Depuis quelques temps, la fillette ne connait que ce mot. Elle dit non pour tout et à tout le monde. « Si, si. Tu regarderas toute à l’heure. » Me levant, j’éteins la télé avant de le regarder se mettre à bouder. « Zilaine maman. » Lorsqu’elle fait cette tête de boudeuse, c’est son père tout craché. La prenant dans les bras, je file dans l’entrée afin de lui enfiler son manteau, puis enfilant ma veste en cuir, je prends les clés de voiture sur le meuble d’entrer, partant direction la maison de Sharlee. Après dix minutes de route, nous arrivons devant l’appartement d’Hélias. Sortant Lilly de son siège auto, je la pose sur le sol, lui tenant la main avant de grimper les marches jusqu’à la porte de Sharlee, frappant contre celle-ci. Après un court instant, la porte s’entrouvre, laissant apparaitre la silhouette de la jeune Eastwood. Lui souriant largement, je fais entrer Lilly à l’intérieur puis la suit tout en faisant la bise au passage à mon amie. « Très bien et toi ? On n’a pas été trop longue ? » Lui souriant, je m’accroupis pour enlever le manteau de la petite. « Tu dis bonjour chérie ? » Lorsqu’elle ne connait pas, ma fille se montre assez timide et réservée, se cachant derrière mes jambes en souriant quelque peu. « Bozour. » dit-elle de sa petite voix. « Elle est un peu timide mais ça ne durera pas bien longtemps. » lui dis-je en souriant largement. « Alors ? Tu voulais me parler de quelque chose ? »




Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Need to speak Feat Liyah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
02141 Cambridge V.2 :: MASSACHUSETTS, CAMBRIDGE :: Les Quartiers Résidentiels :: Le Quartier d'Appartements & Lofts-