AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Can you fix me please ? ✖ Hadès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bienvenue à Cambridge,Ellen Y. Duncan-Redford Date d'inscription : 19/01/2013
Messages : 36
avatar

MessageSujet: Can you fix me please ? ✖ Hadès   Ven 8 Fév - 19:51

Hadès & Ellen
« Can you fix me please ? »

« Padaaaa ! » Debout dans son berceau, Alice saute joyeusement en se tenant sur la barrière. Elle me montre du doigt son doudou qui a eu la bonne idée de se faire la malle. Ah non pardon, c’est mademoiselle qui a eu la bonne idée de le balancer. « Bah alors ? Pourquoi on balance monsieur Panda ? » Je me penche, ramasse la peluche que j’agite vers Alice en prenant une voix grave. « Pourquoi tu me lances Alice ? Ce n’est pas très gentil ! Je vais pleurer maintenant ! Bouhouhou » Alice tend ses bras vers son doudou en riant et je la regarde avec un sourire pour lui rendre son doudou qu’elle se dépêche de serrer contre elle en fourrant son pouce dans sa bouche. « Allé viens ici ma princesse ! » Je l’attrape sous les bras pour la prendre contre moi. Je dépose un baiser sur sa tempe en la câlinant. « Bien dormi ma chérie ? Où on va aujourd’hui ? Tu le sais ? On va chez tonton… ?Tintin !Non.Dédès !Ouiii, tonton Hadès ! » Je lui souris, frotte mon nez contre le sien alors qu’elle rigole. « Mais avant, il faut déjeuner, puis se laver, s’habiller et ensuite on ira ! » Tenant toujours ma fille dans mes bras, je sors de sa chambre pour aller dans la cuisine. Dans toutes les pièces, les cartons s’accumulent un peu partout sauf… Dans le bureau de Lucas. Je n’y arrive pas ; je n’arrive pas à entre dans cette pièce… C’est trop difficile… Une fois dans la cuisine, je mets Alice dans sa chaise haute et lui donne sa compote et ses biscuits au chocolat qu’elle aime manger au petit-déjeuner. « Cuiiiiiits ! » Je hoche de la tête en me préparant mon thé. « Oui, tes biscuits ! » Alice plonge sa cuillère dans sa compote pour l’enfourner dans sa bouche, en mettant pas mal à côté. « Dis donc petit cochon ! Tu en mets partout ! Hein ? » Sa cuillère dans la bouche, elle rigole en foutant un peu plus de compote sur la table de la chaise haute. Bah tiens ! « Amoimoi ! » Je fronce les sourcils alors qu’elle lève sa main et fais mine de verser quelque chose. « Aaaah, à boire ! Fallait le dire ! » Je ris à mon tour puis lui prépare son biberon de jus de fruits et le lui donne. Elle ne tarde pas à le descendre rapidement. Tout en mangeant, elle me regarde et fait des grimaces. Mais quel pitre cette gamine… Le portrait de son père… En y pensant, mon cœur se serre douloureusement et je sens mes yeux s’humidifier. Rapidement, je récupère Alice, ignorant la compote qu’elle a un peu partout, et la serre contre moi. « Ma chérie… Ma chérie… » Quelques larmes m’échappent. « Mamaaa ! » Je prends une grande inspiration et tente un sourire. « C’est l’heure du bain ma petite Princesse… » Elle frappe dans ses mains en mettant ses lèvres en cœur pour me faire un bisou sur la joue… Compoté, le bisou. Mon Dieu… Heureusement que je l’ai. Nous allons dans la salle de bain, je la pose au sol pendant que je mets l’eau à couler dans la baignoire pendant que mademoiselle babille gentiment. « Allé, à l’eau ! » Je la déshabille puis la met dans son bain. Je lui donne ses jouets, m’assieds sur le rebord de la baignoire pour la regarder jouer. « Babababibouubiouuu !Oh bah oui ! T’as raison ! » Elle tape ses mains dans l’eau, m’éclaboussant. « Eeeeh ! Allé, faut se laver, sinon à ce rythme on ne sera jamais chez Hadès ! » J’attrape son gant et la lave pendant qu’elle joue avec son pingouin de bain en plastique. Je la sors ensuite de la baignoire, l’enveloppe dans son peignoir et la frotte vigoureusement ce qui la fait rire. « Alors, comment on va s’habiller ma chérie aujourd’hui ? On va regarder tes vêtements ? » Elle n’attend pas, Alice part en trottinant dans sa chambre jusqu’à son placard dont elle tape la porte en me regardant. Je la fais reculer et je l’ouvre pour regarder les vêtements. Je sors finalement son t-shirt à manche longue jaune et son pantalon noir à pois blancs. « Voilà avec ça tu seras la plus belle ! » Hop, on enfile la couche, les vêtements, on sèche les cheveux, on rajoute un petit nœud et voilà ! « La plus belle du monde ! » Je lui fais un gros bisou sur sa joue puis la laisse aller jouer le temps de préparer son sac. « Tonton Hadès a dit de prendre le maillot de bain. Y’en a une qui va faire le petit poisson ! » Je ferme le sac, attrape Alice pour aller dans le salon afin de lui mettre ses chaussures, son manteau et son beau bonnet lion. « On y va maintenant ?Iiiiiii ! » Je ris, mets mon manteau, prends Alice dans mes bras, attrape mes clefs de voiture et nous sortons de l’appartement. Et après une dizaine de minutes de route, nous arrivons chez Hadès. Bon sang cette grande baraque quand même. Je détache Alice, la pose sur le sol et la voilà qui remonte l’allée en courant jusqu’à la porte d’entrée. « Dédèèèèèès ! » Je sonne et Hadès ne tarde pas à nous ouvrir. Alice attrape une de ses jambes en rigolant. « Dédèèèès !Yop, salut… Dédès ! » Je lui fais la bise avant d’entrer, Alice toujours gluée à sa jambe. « Elle est contente de te voir on dirait ! »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Can you fix me please ? ✖ Hadès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hadès, dieu des enfers. (Terminé)
» fiche de Hadès [En Pause]{Lyra}
» Présentation Hadès
» ◭ radioactive (hadès)
» Les Spectres d'Hadès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
02141 Cambridge V.2 :: MASSACHUSETTS, CAMBRIDGE :: Les Quartiers Résidentiels :: Le Quartier de Villa :: Hadès L. Risingsun & Ellen Y. Duncan-Redford-