AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If I could have just one wish I'd have you by my side. ϟ Nora.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bienvenue à Cambridge,Austin E. Wellinghton Date d'inscription : 19/01/2013
Messages : 27
avatar

MessageSujet: If I could have just one wish I'd have you by my side. ϟ Nora.   Mar 5 Fév - 19:50


Nora & Austin

Vous savez, un bébé, c'est épuisant. Mais vraiment, hein ! D'abord, il faut toujours le surveiller, parce qu'une connerie est vite arrivée. On ne sait jamais ! Un moment d'inattention et bam… Le bébé peut tomber de la table à langer, ou bien avaler un objet non identifié et s'étouffer avec. En permanence, il faut garder un œil sur lui ! Ensuite, il faut être créatif, histoire de trouver des jeux pour occuper le petit. Au passage, on a aussi l'air affreusement débile mais ça, ce n'est qu'un détail. Bref, devoir jouer en permanence à des jeux de bébés, ça aussi, c'est épuisant. Et puis la plupart du temps, comme le bébé est dans un parc ou alors sur une petite couverture sur le sol, il faut se pencher et bordel… Au bout d'un moment, ça commence à faire mal dans le bas du dos. Donc oui, jouer avec un bébé, c'est carrément usant. Même si on s'éclate autant que lui, au final… Il faut ajouter à cela la corvée des couches ! Le bonheur. Devoir nettoyer ses petites fesses, c'est prendre le risque de se faire pisser à la gueule. C'est génial ! Il y aussi les biberons, le vomi et tout le bazar. Au final, garder un bébé, c'est un peu le parcours du combattant ! Et vous imaginez, un bébé comme Tom ? Un Mini-Welinghton, oui. Mais pas n'importe lequel… Le fils de Maxwell ! Je suis sûr que si j'ai un fils un jour, il ne me demandera pas autant d'énergie. En tout cas, ce petit Tom, même si c'est toujours un plaisir de devoir le garder juste le temps d'une journée, il a le don de me mettre à plat. Parce que mine de rien, ça n'a beau être qu'un bébé, il bouge déjà beaucoup pour son âge et avec lui, la surveillance doit être double. Lui, plus tard, ça sera un petit rapide ! Il pourrait presque faire une course, il gagnerait. Bon, une course de bébés, hein ! Si on le met dans la cour des grands dès le départ, c'est sûr qu'il a toute les chances de perdre… A quatre pattes, c'est toujours plus lent que sur deux. Même si au final, il arrive à me semer assez facilement. Mais ça, c'est parce qu'il est tout petit et il arrive à se faufiler dans les endroits les plus insolites ! Sérieusement, quel bébé aurait l'idée d'aller se foutre parmi les bouteilles d'alcool ? Je vous assure… Ce petit bonhomme a trouvé le moyen de se cacher dans le petit placard comportant toutes sortes de bouteilles. Déjà, même à 9 mois, on reconnaît ses origines… C'est bien le fils de son père ! Enfin, tout ça pour dire que ce petit nous demande pas mal d'attention, à Nora et moi. Malgré tout, il faut quand même souligner le fait que garder Tom, ça reste assez marrant et au final, on passe toujours une bonne journée. Avec un clown pareil, ce n'est pas tellement étonnant…

En fin de journée, aux alentours de 19h, Dolce finit par récupérer son fils qui est toujours en pleine forme. Je ne peux que lui souhaiter bon courage… En tout cas, il aura garder la pêche toute la journée, sauf pendant la sieste. Heureusement, il nous aura laisser un petit moment de répit, ce diablotin ! Je ne manque pas de transmettre toutes mes ondes à Dolce et une fois celle-ci partie, je me laisse lamentablement tomber sur le canapé, soufflant un grand coup. Je n'ai vraiment pas l'habitude des bébés… C'est mignon, c'est adorable mais putain… C'est aussi super fatiguant. Enfin, j'imagine que c'est un coup de main à prendre. Une fois que l'on est habitué, ça doit certainement être plus facile. Ce qui n'est malheureusement pas mon cas… Autant dire que garder le Mini-Wellinghton de temps en temps, ça me suffit amplement. Je reste allongé sur le canapé, fixant le plafond. Merde… Je crois que Tom s'est bien lâché. Ce n'est pas que je sens le pipi, mais presque… Je crois qu'il n'a pas encore très bien capter le fait que j'ai la même tête que son père. Sinon, je suis sûr qu'il ne me pisserait pas dessus comme ça ! Tout ça pour dire que je songe très sérieusement à prendre une bonne douche. Et puis je sens Nora s'installer confortablement sur mes jambes et me donner une tape sur le ventre. Je lâche un léger grognement avant de rire. « Putain… Je sais pas toi, mais ce gamin me tue à chaque fois. » Je me redresse, laissant alors Nora s’assoir plus confortablement. Je l'attire contre moi et dépose un baiser sur sa tempe. Je la vois faire une légère grimace et je ne peux pas m'empêcher d'éclater de rire. « Ah ouais… Désolé. Tom a pris ma tête pour des toilettes. » Il faudra quand même que je touche deux mots à Maxwell sur son éducation. Et puis tiens, son prochain cadeau, ça sera un pot pour qu'il puisse apprendre à faire pipi. Voilà !
© fiche créée par ell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue à Cambridge,Nora J. Butler Date d'inscription : 04/02/2013
Messages : 24
avatar

MessageSujet: Re: If I could have just one wish I'd have you by my side. ϟ Nora.   Jeu 7 Fév - 7:09

© made by Islande



Austin&Nora

It's the friends you can call up at 4 a.m. that matter.


L’instinct maternel. Je pense que toutes les filles se demandent, à un moment ou à un autre de leur vie, si elles ont réellement cet instinct en elle ou non. Et pour beaucoup elles se mettent à penser que c’est impossible. Mais pourtant c’est bien le cas, toutes les filles ont cet instinct en elles, qu’elles le veuillent ou non. Et mine de rien c’est bien pratique lorsqu’il faut s’occuper d’un bébé car inconsciemment on a l’impression de savoir quoi faire. Bon après je n’irais pas jusqu’à dire qu’on est expert en bébé dès le départ, non pas du tout. Mais certains petits détails nous viennent instinctivement. Je me suis régulièrement posé la question, moi aussi. J’ai toujours pensé que je ne serais pas capable de bien m’occuper d’un bébé. J’en voudrais un c’est certain, mais je me suis toujours dit que je ne serais peut-être pas la meilleure des mamans. Ca peut paraître idiot, mais pourtant c’est bien ce que je me suis dit à plusieurs reprises. Plus jeune, je me disais que j’attendrais vraiment d’être prête pour avoir un enfant, en grandissant j’ai compris qu’on ne l’est jamais vraiment. Il arrive un moment où on est un peu plus prêt qu’à un autre, mais être complètement prêt à avoir un bébé, c’est impossible. On a toujours des doutes, des craintes, on se reposera toujours plusieurs fois la question de savoir si c’est vraiment une bonne idée ou non. Au final je pense qu’il faut se lancer et puis advienne que pourra. Depuis quelques temps maintenant, j’ai pu mettre à l’épreuve cet instinct maternel grâce à ma meilleure amie qui a accouché d’un adorable petit garçon, Tom. Enfin quand je dis adorable, c’est ce que je pensais au départ quand on allait le voir à l’hôpital ou qu’on allait lui rendre visite chez Dolce et Maxwell. Mais quand il a fallu le garder pour la première fois, c’était une autre paire de manches. Loin d’être une inculte en bébé, j’ai pu entendre à plusieurs reprises qu’élever un enfant c’est fatiguant, que ça demande du temps, de la patience, qu’on a peu d’heures de sommeil, etc. Mais je pense que ces mamans-là n’ont pas dû connaître Tom, car il doit sans doute être le bébé le plus fatiguant de toute la planète. A chaque fois que nous devions le garder Austin et moi, j’avais l’impression de perdre toute mon énergie en très peu de temps. Il ne fallait pas le lâcher des yeux une seule seconde, il a toujours tendance à s’échapper plus rapidement qu’on ne le pense, etc. Mais je notais tout de même qu’Austin semblait encore moins supporter cela que moi.

En tout cas, aujourd’hui, alors que Dolce venait de reprendre son bébé vers les environs de 19 heures. Je remarquais qu’Austin était complètement claqué. C’était mon cas aussi, mais cela semblait mon se voir chez moi. Je rigolais encore des encouragements qu’Austin avait lancés à ma meilleure amie il y a quelques minutes. De toute évidence, pour Austin, s’occuper de Tom tous les jours relevait de l’exploit et je devais avouer qu’il n’avait pas tout tord sur ce point. Je le rejoignis sur le canapé le sourire aux lèvres alors qu’il me disait que Tom le tuait à chaque fois. « Oui t’en fais pas, il me tue à chaque fois aussi ! Je ne sais pas ce qu’il a ce gamin mais on dirait qu’il ne se fatigue jamais ! Ses piles ne se déchargent jamais ! » Je laissais échapper un petit rire après ma remarque. C’était exactement ça, c’est comme s’il ne pourrait jamais se fatiguer. Bon on avait quand même eu le droit à un petit moment de répit lorsqu’il a fait sa sieste, mais j’ai bien l’impression qu’après ça tout était encore pire. Austin se déplaça pour me laisser m’installer plus confortablement et je vins me blottir dans ses bras. C’était toujours agréable de sentir son torse contre moi. Je me sentais en sécurité dès que j’étais proche de lui. Austin vitn alors me déposer un baiser sur le front et une odeur peu agréable m’envahis les narines. Je fronçais alors les sourcils et celui-ci m’expliqua que Tom l’avait pris pour les toilettes. Cette remarque me fit à nouveau rigoler et je levais mon regard vers lui. « Ouais ce n’est pas trop étonnant, on n’a pas encore l’habitue, mais Dolce et Maxwell doivent sentir cette odeur à longueur de journée depuis 9 mois ! » C’était exactement ça, entre le vomi, le pipi, le caca, ils ont de quoi se faire un magnifique parfum ! « On va aller prendre une douche dans quelques minutes ! » J’aurais bien été la prendre tout de suite, mais pour le moment je me sentais trop bien dans ses bras et j’avais envie de profiter de ce petit moment de calme. « En tout cas tu ferais un papa génial à mon avis ! » Je lui lançais alors un joli sourire, c’est vrai qu’Austin s’était parfaitement bien débrouillé avec Tom aujourd’hui et toutes les autres fois où on a pu le garder d’ailleurs. Je tenais donc à le lui faire remarquer, cela lui fera sans doute plaisir à entendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

If I could have just one wish I'd have you by my side. ϟ Nora.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Changer ou amender la Constitution de 1987 ?
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Nora ! [Terminée]
» ♣ FILET DU DIABLE | RPG | HP
» Black Hole RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
02141 Cambridge V.2 :: MASSACHUSETTS, CAMBRIDGE :: Les Quartiers Résidentiels :: Le Quartier d'Appartements & Lofts :: Nora J. Butler & Austin E. Wellinghton-